Comment l’ALN a débuté - Africa Legal Network

English | Français

L’ALN a été créée en 2004. Reconnaissant le besoin pour des services juridiques de haute qualité à l’échelle régionale, Anjarwalla & Khanna ont créé une association de cabinets juridiques en Afrique de l’Est nommée « Africa Legal Network » afin de rassembler, au même endroit, les cabinets juridiques pouvant fournir des services juridiques commerciaux de haute qualité, opportuns et efficaces aux clients à une échelle régionale. Outre Anjarwalla & Khanna, MMAKS Advocates of Uganda et ADEPT Chambers of Tanzania ont été les premiers membres du groupe.


2017

L’ALN a accueilli Avillez, Bacar, Centeio & Cambule, Sociedad de Advogados, Limitada (ABCC), un cabinet juridique mozambicain reconnu.

Desai Law Group rejoint l’alliance en tant que cabinet membre de l’ALN au Botswana, suivant le départ de Collins Newman and Co.

L’ALN étend son empreinte dans l’Afrique francophone avec l’arrivée de trois cabinets, BFR Associés au Maroc, S.D. Avocats en Guinée et Bourabiat Associés en Algérie.

2016

Madagascar Law Offices, un cabinet juridique moderne basé dans le quartier des affaires d’Antananarivo rejoint l’ALN.

2015

L’ALN a accueilli son nouveau membre, Mesfin Tafesse et Associés en Ethiopie, l’un des premiers cabinets d’avocats d’affaires du pays.

2014

L’ALN a accueilli le premier cabinet juridique du Nigéria, G. Elia & Co. en tant que membre de l’ALN.

2013

L’ALN a élargi son empreinte à 12 juridictions avec l’addition de K-Solutions & Partners au Rwanda et le cabinet juridique Omer Ali au Soudan.

2012

Savjani & Co a rejoint l’ALN en tant que membre au Malawi, construisant davantage l’empreinte de l’ALN de cabinets juridiques leaders du marché en Afrique.

Webber Wentzel est devenu, en Afrique du Sud, un partenaire de l’ALN renforçant une forte relation de travail concentrée sur l’accès à des opportunités de conseils transfrontaliers uniques dans les économies les plus dynamiques d’Afrique.

2010

La filiale de l’ALN Anjarwalla Collins & Haidermona a été créée à Dubaï par Ajarwalla & Khanna, Collins Newman, et Haidermonta & Company, premier cabinet juridique d’entreprise et commercial du Pakistan.

2008

Africa Legal Network a changé son nom pour ALN et adopté une approche unifiée pour les standards de meilleurs services à travers ses membres par la mise en œuvre des règles d’or de l’ALN. Les règles d’or se sont concentrées sur l’amélioration de l’infrastructure informatique, les standards du service clientèle, et le partage de savoir entre cabinets. Avec l’adhésion de Teshome Gabre-Mariam Bokan en Ethiopie, l’ALN a, à ce moment, réellement atteint une dimension transrégionale avec 150 avocats dans neuf juridictions.

Dans le cadre de son engagement envers les standards de meilleurs services, l’ALN a mis en place des programmes de détachement pour les avocats d'affaires, commerciaux et de contentieux dans des cabinets juridiques dynamiques et des chambres d'avocats au Royaume-Uni.

2007

Africa Legal Network a élargi son empreinte au Burundi, à travers A&JN Mabushi, et au Mozambique, avec l’addition de Fernanda Lopes & Associados-Advogados. Les capacités linguistiques de l’Africa Legal Network ont inclus désormais l’Anglais, le Français et le Portugais, couvrant ainsi les trois langues principales dans la région. Musa Dudhia & Company, un des plus anciens cabinets juridiques de Zambie, a rejoint au même moment que Collins Newman & Co du Botswana et BLC Chambers de l’Ile Maurice, amenant l’Africa Legal Network dans sept pays à la fin de l’année.

2006

Africa Legal Network a nommé John Miles comme président et établi sa vision pour devenir un fournisseur de premier plan de conseil juridique transfrontalier en Afrique de l’Est et au-delà, avec un accent sur la qualité, les standards, la gouvernance et l’expansion. A ce moment-là, les membres initiaux de l’Africa Legal Network ont acquis une réputation sur le marché pour leur capacité à coordonner la livraison d’un service juridique de haute qualité à travers les frontières.